Malagar et Malromé

Malagar est le nom de la demeure de la famille de François Mauriac où il aimait vivre et écrire. Elle fut d'ailleurs le décor de nombre de ses romans. Le lieu est champêtre, simple et charmant, propice à la rêverie et la méditation. Quelques dalles gravées des pensées de Mauriac jalonnent la montée vers la maison, le long du rideau de peupliers. (photos interdites à l'intérieur)

Un célèbre voisin du Château Malromé François Mauriac, à Malagar, disait : « Je découvris plus tard que les histoires cocasses de ce peintre nabot et sans prestige qu’on racontait chez moi, concernaient un des plus grands artistes de l’école française moderne ». Il est vrai que Lautrec a propulsé la peinture française vers la modernité, en s’appropriant les codes de l’estampe japonaise et les techniques photographiques ; son génie rend son oeuvre intemporelle.

Malromé est un château acheté par la mère de Toulouse-Lautrec où il arriva lorsqu'il avait 19 ans. C'est aussi là qu'il revint pour mourir à 37 ans. Belle demeure richement meublée où des reproductions de certaines des oeuvres du peintre et dessinateur sont exposées.

Entre les deux visistes, un pique nique convivial fut une détente bienvenue au bord du Luc, frais ruisseau courant sous la verdure, non loin de Langon.

  • Pas_de_la_mule_07

    Pas_de_la_mule_07

  • Pas_de_la_mule_08

    Pas_de_la_mule_08

  • Pas_de_la_mule_09

    Pas_de_la_mule_09

  • Pas_de_la_mule_10

    Pas_de_la_mule_10

  • Pas_de_la_mule_12

    Pas_de_la_mule_12